To the extent possible under law, Pierre Jaury has waived all copyright and related or neighboring rights to his weblog (https://kaiyou.fr). This work is published from: France.

Autant que la loi le permet, Pierre Jaury renonce à son droit d’auteur et ses droits voisins concernant ce weblog (https://kaiyou.fr). L’oeuvre en question est publiée depuis : la France.

Aussi, comme le projet Creative Commons Zero ne permet pas l’abandon de l’ensemble des droits au regard de la loi française, une précision s’impose. Considérez que l’ensemble des textes que j’ai écrits et autres contenus que j’ai produits et qui sont publiés sur ce weblog sont aussi proches du domaine public que le permet la loi. Libre à vous de les lire, relire, utiliser, commenter, modifier, republier, et d’en faire quoi que ce soit, sans aucune restriction de qualité, de quantité ou de durée. Si une autre licence pouvait s’appliquer, la WTFPL (Do What the Fuck You Want to Public License) serait particulièrement adaptée.

Parmi les droits accordés, les cas particuliers suivants sont bien entendu autorisés. Vous pouvez réutiliser le contenu dans les articles d’autres weblogs, en partie ou dans sa totalité, sans obligation de citation ; j’apprécierai toutefois vos retours si dans un effort de republication vous decelez des incohérences, corrigez des erreurs ou améliorez la qualité du contenu (sans obligation quelconque sur la licence du contenu republié et/ou modifié ou sur la possibilité que j’intègre moi-même les améliorations apportées).

Vous pouvez mettre en place un miroir de ce site ; toujours sans restriction, mais un message sera le bienvenu pour m’en avertir, afin que je puisse utiliser moi même le miroir à bon escient. Vous pouvez également revendre tout ou une partie du contenu que j’ai produit et publié sur ce weblog, en l’état ou modifié ; n’hésitez pas à m’en avertir, je serai heureux de constater le bon usage du contenu et d’en acquérir une copie telle que vous la publiez.

Et toujours bien entendu, a contrario, vous ne pouvez pas publier une version modifiée d’un contenu en me citant comme auteur (sans risquer des poursuites pour diffamation), ni employer le contenu de façon illégale.